Fond
Partager cette page Partager
///

Bienvenue sur le site de l'amicale

Ce site nous permet de vous tenir informer de nos diverses activités, d’échanger photos , documents ,anecdotes


Pour nous contacter:  amicaledesanciens336@gmail.com

                           Entrez votre e-mail  dans la rubrique

                           "Restez informé...." (sur cette page à gauche)

______________________________________________________________________________________________________


CLIQUEZ ICI POUR BULLETIN ADHÉSION

__________________________________________________________________________________________________________


3eme 1974








Dernières actualités de l'Amicale

[+] Toutes les actualités

Décès France Pernollet

♦ 29/10/2023
C'est avec tristesse que nous apprenons le décès d'une de nos plus fidèle membre de l'amicale des anciens: FRANCE PERNOLLET; nous perdons une secrétaire attentive et plus encore sa bonne humeur et son dynamisme . France nous te gardons tous dans nos cœurs ,Condoléances à Jean-Luc , ses enfants et petit enfant.le bureau de l'amicale France  était élève à l'école primaire des filles grande rue puis au ceg et au lycée. Professeur au lycée  elle a naturellement rejoint l'amicale a sa retraite  et est restée membre du conseil administration depuis de nombreuse année au poste de secrétaire .elle nous manque déjàun recueillement aura lieu le jeudi 26 octobre  à 11h à la chambre funéraire Lucien Tendret  a belley  .  

message de l'amicale

♦ 22/10/2023
Pour que tous les enseignants, personnels techniques et administratifs, tous les élèves et les familles sachent que leurs peines et leurs craintes sont partagées, l'amicale des anciens élèves se met à leur côté et souhaite leur apporter tout son soutien, sa confiance dans leur détermination à  s'opposer à  l'obscurantisme. Courage aux victimes et respect Ms Bernard et Paty." 

Nous venons d'apprendre le décès de deux de nos adhérents :

♦ 21/03/2023
Nous venons d'apprendre le décès de deux de nos adhérents :HENRI GUILLOUT   ancien du collège et du lycée du Bugey puis cpe et directeur adjoint du même lycée dont les funérailles auront lieu le jeudi  23 mars à 14h30   à la cathédrale de Belley .   et JEAN-CLAUDE  MARMET  ancien élève du collège et lycée du Bugey   dont les funérailles auront lieu  le vendredi 24 mars à 10h à la cathédrale de BelleyLa Présidente , le bureau  de l'Amicale présentent leurs sincères  condoléances aux deux familles .

Voeux de la presidente

♦ 14/01/2023
Chers adhérents,Chers anciens élèves,  Personnels de notre cité scolaire je vous présente ainsi que tout le bureau nos plus sincères vœux de Bonheur, Santé et Prospérité pour cette année 2023.Espérons que la Paix et la Sérénité prendront le dessus sur tous les soubresauts que nous  vivons.Que  2023 nous verra nous retrouver pour une AG constructive et pleine de projets qui nous l'espérons, sauront  vous plaire.Bonne année à  toutes et tous.La présidente  J Gerbier  

REUNION CA du vendredi 16 decembre 2022

♦ 20/12/2022
Début de la réunion 14 h 30.Présents : Mmes J Gerbier, A Cartaut, F Pernollet et M . JP Mollex.Excusés :Mmes A Puthod, C Royot, M. P Cochonat.La Présidente, Mme Jacqueline Gerbier, qui a assisté aux CA et aux commissions permanentes nous en fait le compte rendu.La fusion lycée Général et lycée professionnel a été actée au CA, à la quasi-unanimité, et sera désormais Le Lycée Polyvalent et Technique du Bugey.Au lycée professionnel création du FABLAB qui donne la possibilité d’accéder aux technologies nouvelles comme la 3D aux élèves. Il semble que ce soit très innovant et son attribution assez rare.A signaler une motion spéciale portée à la fois par les parents d’élèves et les enseignants relative aux conditions d’accueil lors de la dernière rentrée de Toussaint où l’ensemble des élèves et personnels ont souffert du froid jusqu’au jeudi après la rentrée du lundi. Cette motion a reçu un accueil compréhensif du chef d’établissement qui aimerai retrouver la main sur la mise en œuvre du chauffage délégué à ce jour à Veolia. Cette entreprise détient la maintenance des chauffages de toute la région ce qui explique le délai mis à intervenir.En ce qui concerne l’Amicale nous allons faire de notre mieux pour reprendre le contact après ces 3 années de mise au repos forcé. Une attention particulière va être portée aux adhérents et au recrutement de nouveaux arrivants tant au bureau que parmi les collectif des adhérents. La trésorière fait part de la difficulté de recevoir des informations de la poste auprès de laquelle une demande de clôture du compte a été faite en juin. Cette situation est embarrassante.Néanmoins, le bureau décide de proposer : Assemblée Générale au printemps en Mai après le changement d’heure qui sera suivie de notre repas de « retrouvailles ». La présidente fera part des projets pour l’avenir et sera à l’écoute des adhérents. Fin de la réunion à 16 h.La secrétaire : France Pernollet

Quelques photos des albums

[+] Tous les albums photos

Dernières anecdotes ajoutées sur le site

[+] Toutes les anecdotes

deux petits recits de France Pernollet

♦ 20/06/2017
1)L’autre jour,alors que je donnais un coup de main au Secours Populaire j’ai annoncé que le nouveau collège allait être baptisé Collège Sabine Zlatin du nom de cette femme courageuse et dévouée qui oeuvra pendant la dernière guerre pour mettre des enfants juifs à l’abri avec L’OSE, elle vint tous les ans à Izieu pour commémorer la rafle et elle devait résider à Ceyzérieu, (si vous avez des informations sur ces séjours, partagez les avec l’Amicale des anciens de la Cité scolaire du Bugey) c’est ainsi que Nicoline me dit « mais j’ai bien connu cette dame, elle venait régulièrement à la poste de Ceyzérieu où je travaillais, nous prenions le temps de discuter , elle me racontait sa vie avec les enfants de la colonie d’Izieu, je l’écoutais avec admiration, elle s’est tellement battue pour que la Maison d’Izieu existe comme lieu de mémoire,je garde le souvenir d’une dame passionnée par la transmission de la mémoire.. » Nicoline était très émue à l’évocation de ce souvenir et a trouvé que c’était lui rendre justice que de donner son nom au nouveau collège. 2) Une élève modèle Ma mère a été professeure au Cours complémentaire, certaines de ses élèves avaient gardé le lien avec elle, en particulier, Claire, que j’ai bien connue et qui était devenue une fidèle amie de la famille. .Claire était de Ruffieu en Valromey où vivait un sculpteur d’origine bretonne, Eugène Quintric, sa famille et les gens de Ruffieu lui servaient de modèles et c’est ainsi que lorsque vous montez à Hauteville par La Lèbe, la jeune fille du monument c’est Claire, alors prenez le temps de vous arrêter et d’admirer l’œuvre et le paysage magnifique qui s’étend au pied de la jeune Claire. E. Quintric a fait de nombreuses sculptures visibles dans la région dont la Vierge de l’Adoue à Chongnes .dont on dit qu’elle inspira Paul Claudel.

Le Jardin de la mère Léonard par Paul Perceveaux

♦ 06/01/2016
«  J'en viens à ce fameux jardin de la mère Léonard , haut lieu de la gastronomie bahutienne et de la maraude scientifiquement organisée. Bien sûr , il y avait la bonne morale puérile et honnête qu'on nous enseignait fort bien d'ailleurs (même en marge de certain sirupeux manuel signé Abd'er Halden,,,) mais le moyen de faire autrement quand , à quelques mètres à vos pieds, mûrissent les fruits succulents du paradis terrestre, alors que la fade cuisine communautaire de l'internat ( ou de la demi-pension)vous offre sempiternellement la même compote au relent pharmaceutique ? Et puis surtout, le jardin de la mère Léonard, c’était pour nous les raisins de la colère, les fruits amers, mais délicieux de la vengeance : car c'est par une histoire de ballon que tout a commencé, bien avant nous, c'est certain : du moins c'est ce que nous rappelait un folklore déjà ancien dont nous demeurions les zélateurs fidèles. Oh ! Rien de très compliqué : placez une centaine de potaches dans une cour fermée au levant par un grillage surmontant le mur de clôture ; au bas de ce mur , le fameux jardin , dans ce jardin un chien accompagnant ses maîtres .Donnez à ces potaches un ballon , les parties de foot s'organisent et l'inévitable arrive : ces grillages sont toujours trop bas , les reprises de volées trop hautes et flac ! Voilà le ballon au beau milieu d'une planche de légumes.... et trente ou cinquante visages anxieux de surgir derriere le grillage pour demander le ballon, libéralement rendu les premières fois . Mais comme l'incident se reproduit à des dizaines d'exemplaires chaque jour au grand dommage du jardin , les rapports s'aigrissent vite , on proteste coté jardin , coté cour, les demandes sont moins polies, parfois même ce n'est peut être plus un hasard que la balle bondit au centre d'un carré de fraises.... Un beau matin , on ne rend plus le ballon , ou bien le chien-loup le crève d'un coup de dent ; et sonne l'heure de la vengeance à l'échelon d'une génération, une vengeance devenue un immuable rite homérique sans aucun lien causal avec les incidents originels. J'ose espérer que les propriétaires de ce jardin au demeurant bien exposé s'y consacrait pat amour de l'exercice physique , par besoin d'une détente désintéressée ; à coup sûr ne devait le guider aucun soucis de rentabilité , car de mémoire de potache jamais aucun fruit n'y vint à maturité pendant mes cinq ans de boîte : fraises ou cerises se trouvaient dévorées à peine rosissantes ; les raisins n'étaient jamais trop verts pour les goujats que nous étions …. Au beau milieu du jardin trônait une mare passablement odorante où verdissait flegmatiquement une eau verte aromatisée et enrichie à la crotte de volaille . U jour en pleine récréation , le ballon s'en fut donc dans la zone ennemie : rapide inspection : personne en vue ! Hop un grand se laisse glisser dans la varappe familière ; malencontreusement une prise cède et voilà mon homme gigotant au beau milieu de la « botasse » comme un fragile coléoptère dans une goutte de rosée. Dire l'ovation qui accueillit au retour à l'étage au dessus demanderait les métaphores chères au vieil Homère . E t quelles odeur, mes amis ! De ses longs cheveux dégoulinaient deux lignes de gouttelettes parallèles d'une eau puante.Ne lui fallut-il pas encore , oh comble de l'humiliation, rencontrer sur le chemin du vestiaire l'étonnement amusé d'un professeur. : »Eh bien mon ami... qu'est ce qui vous arrive ? » L’intéressé, aujourd'hui un de mes respectables collègues, a peut -être laissé l'incident s'estomper dans sa mémoire , mais à jamais il reste gravé dans les nôtres , comme aussi ce mot « botasse » qui devait demeurer attaché à sa personne , contre son gré, bien sûr, comme tous les surnoms . Notes : ce jardin et cette « botasse » ont existes jusqu’à la construction du lycée actuel et les ballons allaient inévitablement finir au milieu des fraises et les mêmes aventures sont arrivées aux lycéens plus tard , la légende continuait... ce jardin correspond maintenant au restaurant scolaire en partie ,le mur existe encore .

© 2012-2024 - Amicale des Anciens de la Cité Scolaire de Belley   |   Partenaires   |   Mentions Légales   |   Contactez nous   |   Conception Mighty Productions
Demoussage - accessoires auto - facebook