Fond
Partager cette page Partager
///

Bienvenue sur le site de l'amicale

Ce site nous permet de vous tenir informer de nos diverses activités, d’échanger photos , documents ,anecdotes


Pour nous contacter:  amicaledesanciens336@gmail.com

                           Entrez votre e-mail  dans la rubrique

                           "Restez informé...." (sur cette page à gauche)

__________________________________________________________________________________________________



 notre photo traditionnelle de la journée du 13 octobre 



Dernières actualités de l'Amicale

[+] Toutes les actualités

le progres 13 octobre 2018

♦ 18/10/2018

COMPTE RENDU REUNION BUREAU DU 14 SEPTEMBRE 2018

♦ 03/10/2018
Présents :Président : Jean-Paul MOLLEXVice présidente : Annie PUTHODPrésident d’honneur : André PAGET Trésorière : Annie MACHON Secrétariat : France PERNOLLET et Chantal ROYOTMembres du bureau : Améé Reynaud Annie CARTAUD-STRELETSKI et Christine MICHEL. Pierre COCHONAT excusé.Administrateur du site : Jean-Paul MOLLEXOrdre du jour :I  – PRÉPARATION REPAS et AG  2018Rappel de la date : samedi 13 octobre 2018 à  9 h 30 : prix du repas 25 euros, cotisation 15 euros.Préparation de la salle : vendredi 12 octobre 2018 après-midi.Jean-Paul MOLLEX a envoyé les invitations. Philippe CABIROU, cuisinier du lycée, sera contacté rapidement afin de faire le point sur la préparation du repasA l’issue de l’AG, à 11 h, une gerbe sera déposée devant les plaques du lycée à la mémoire des anciens ,La presse doit être contactée, la mairie de Belley également pour que l’information apparaisse sur les panneaux lumineux de la ville.III – QUESTIONS DIVERSESLe rapport financier sera présenté lors de l’AG : ainsi les demandes de subvention pour des projets seront examinées plus tard. Les personnes intéressées seront priées de présenter leur projet lors des prochaines réunions.La séance est levée à 10 h 30.Prochaine réunion avant l’AG : JEUDI 04 OCTOBRE 2018 à 10 h.Secrétaire de séance : Chantal ROYOT

Réunion des membres du bureau VENDREDI 29 JUIN 2018

♦ 28/08/2018
Présents :Président : Jean-Paul MOLLEXVice présidente : Annie PUTHODPrésident d’honneur : André PAGET Trésorière : Annie MACHONSecrétariat : France PERNOLLET et Chantal ROYOTMembres du bureau : Pierre COCHONAT et Christine MICHEL .Excusées : Aimée RAYNAUD e Annie CARTAUD-STRELETSKI Administrateur du site : Jean-Paul MOLLEXOrdre du jour :I – PREPARATION REPAS 2018La date retenue est le samedi 13 octobre 2018 : prix du repas 25 euros, cotisation 15 euros.Jean-Paul MOLLEX se charge d’envoyer les invitations. Philippe CABIROU, cuisinier du lycée, a été contacté et des idées de menu sont en cours.A l’issue de l’AG une gerbe sera déposée devant les plaques du lycéeII – DEPART DE Gilles FLAMENT, proviseurIntervention de Gilles FLAMENT à 10 h 45. Il remercie l’Amicale pour les bonnes relations qui se sont nouées durant ces 5 années. Il nous informe de sa nomination dans l’Académie d’Aix-Marseille. Jean-Paul MOLLEX remercie à son tour le proviseur pour son accueil et sa reconnaissance et lui souhaite bonne chance pour la poursuite de sa carrière. Gilles FLAMENT précise qu’il continue à adhérer à l’Amicale dont il se considère toujours membre.III – QUESTIONS DIVERSESJean-Paul MOLLEX nous informe que la nouvelle loi nécessite intervention pour les données du site (abonnement 60€/an) la main d’œuvre est gratuite ,En ce qui concerne le voyage en Inde, André PAGET et Annie PUTHOD ont assisté au spectacle du collège en présence de la principale. Les organisateurs du voyage remercient l’Amicale pour sa participation financière.Prochaine réunion de bureau : vendredi 14 septembre 2018 à 9 h 30 Secrétaire de séance : Chantal ROYOT

compte-rendu reunion bureau du 24 avril 2018

♦ 28/05/2018
>  Présents :Président : Jean-Paul MOLLEXVice présidente : Annie PUTHODPrésident d’honneur : André PAGET Trésorière : Annie MACHONSecrétariat : France PERNOLLET et Chantal ROYOTMembres du bureau : Annie CARTAUD-STRELETSKI , Pierre COCHONAT et Christine MICHEL .Excusée : Aimée RAYNAUD.Ordre du jour :– FIXATION DATE Assemblée Générale et repas 2018La date retenue est le samedi 13 octobre 2018 ,l'idée de changer( repas au restaurant est émise ) mais elle demande une étude de prix et faisabilité , nous déciderons cela la prochaine réunion,,Jean-Paul MOLLEX se chargera de faire les invitations.Encore en projet, l’idée de déposer une gerbe ce jour-là  (stèle des Enfants d’IZIEU) à étudier aussi, I – L’AMICALE VA AVOIR 90 ANS EN 2020Vaste débat sur ce sujet. Nous essayons de mettre un projet pour marquer cet anniversaire de l'Amicale Jp Molllex a contacté deux professeurs pour que ce projet puisse s'inscrire avec un projet de l'établissement Isabbelle Journo Elisabeth JUGNON  a voir si projets compatibles Nous allons contacter un ancien principal de collège susceptible de faire une conférence ou intervention sur l'histoire des nos établissements ,France PERNOLLET propose un pastiche d’une chanson « rendez-vous dans 20 ans ».Toutes les idées sont les bienvenues.III – COMPTE RENDU DES INTERVENTIONS DES DIFFÉRENTS MEMBRES DU BUREAUJournée « PORTES OUVERTES DES LYCEES » : 3 adhésions supplémentaires à l’Amicale.06 avril 2018 : participation à la journée commémorative d’IZIEU avec présence des élèves du collège qui ont chanté et du lycée (lectures de textes -  travail sur Mémoires tissées ) >  IV – QUESTIONS DIVERSESProchaine réunion de bureau : VENDREDI 29 JUIN 2018 à 9 h 30.Fin de séance : 11 h 15Secrétaire de séance : Chantal ROYOT

l'amicale a parrainé cette initiative des secondes du lycée

♦ 30/03/2018

Quelques photos des albums

[+] Tous les albums photos

Dernières anecdotes ajoutées sur le site

[+] Toutes les anecdotes

deux petits recits de France Pernollet

♦ 20/06/2017
1)L’autre jour,alors que je donnais un coup de main au Secours Populaire j’ai annoncé que le nouveau collège allait être baptisé Collège Sabine Zlatin du nom de cette femme courageuse et dévouée qui oeuvra pendant la dernière guerre pour mettre des enfants juifs à l’abri avec L’OSE, elle vint tous les ans à Izieu pour commémorer la rafle et elle devait résider à Ceyzérieu, (si vous avez des informations sur ces séjours, partagez les avec l’Amicale des anciens de la Cité scolaire du Bugey) c’est ainsi que Nicoline me dit « mais j’ai bien connu cette dame, elle venait régulièrement à la poste de Ceyzérieu où je travaillais, nous prenions le temps de discuter , elle me racontait sa vie avec les enfants de la colonie d’Izieu, je l’écoutais avec admiration, elle s’est tellement battue pour que la Maison d’Izieu existe comme lieu de mémoire,je garde le souvenir d’une dame passionnée par la transmission de la mémoire.. » Nicoline était très émue à l’évocation de ce souvenir et a trouvé que c’était lui rendre justice que de donner son nom au nouveau collège. 2) Une élève modèle Ma mère a été professeure au Cours complémentaire, certaines de ses élèves avaient gardé le lien avec elle, en particulier, Claire, que j’ai bien connue et qui était devenue une fidèle amie de la famille. .Claire était de Ruffieu en Valromey où vivait un sculpteur d’origine bretonne, Eugène Quintric, sa famille et les gens de Ruffieu lui servaient de modèles et c’est ainsi que lorsque vous montez à Hauteville par La Lèbe, la jeune fille du monument c’est Claire, alors prenez le temps de vous arrêter et d’admirer l’œuvre et le paysage magnifique qui s’étend au pied de la jeune Claire. E. Quintric a fait de nombreuses sculptures visibles dans la région dont la Vierge de l’Adoue à Chongnes .dont on dit qu’elle inspira Paul Claudel.

Le Jardin de la mère Léonard par Paul Perceveaux

♦ 06/01/2016
«  J'en viens à ce fameux jardin de la mère Léonard , haut lieu de la gastronomie bahutienne et de la maraude scientifiquement organisée. Bien sûr , il y avait la bonne morale puérile et honnête qu'on nous enseignait fort bien d'ailleurs (même en marge de certain sirupeux manuel signé Abd'er Halden,,,) mais le moyen de faire autrement quand , à quelques mètres à vos pieds, mûrissent les fruits succulents du paradis terrestre, alors que la fade cuisine communautaire de l'internat ( ou de la demi-pension)vous offre sempiternellement la même compote au relent pharmaceutique ? Et puis surtout, le jardin de la mère Léonard, c’était pour nous les raisins de la colère, les fruits amers, mais délicieux de la vengeance : car c'est par une histoire de ballon que tout a commencé, bien avant nous, c'est certain : du moins c'est ce que nous rappelait un folklore déjà ancien dont nous demeurions les zélateurs fidèles. Oh ! Rien de très compliqué : placez une centaine de potaches dans une cour fermée au levant par un grillage surmontant le mur de clôture ; au bas de ce mur , le fameux jardin , dans ce jardin un chien accompagnant ses maîtres .Donnez à ces potaches un ballon , les parties de foot s'organisent et l'inévitable arrive : ces grillages sont toujours trop bas , les reprises de volées trop hautes et flac ! Voilà le ballon au beau milieu d'une planche de légumes.... et trente ou cinquante visages anxieux de surgir derriere le grillage pour demander le ballon, libéralement rendu les premières fois . Mais comme l'incident se reproduit à des dizaines d'exemplaires chaque jour au grand dommage du jardin , les rapports s'aigrissent vite , on proteste coté jardin , coté cour, les demandes sont moins polies, parfois même ce n'est peut être plus un hasard que la balle bondit au centre d'un carré de fraises.... Un beau matin , on ne rend plus le ballon , ou bien le chien-loup le crève d'un coup de dent ; et sonne l'heure de la vengeance à l'échelon d'une génération, une vengeance devenue un immuable rite homérique sans aucun lien causal avec les incidents originels. J'ose espérer que les propriétaires de ce jardin au demeurant bien exposé s'y consacrait pat amour de l'exercice physique , par besoin d'une détente désintéressée ; à coup sûr ne devait le guider aucun soucis de rentabilité , car de mémoire de potache jamais aucun fruit n'y vint à maturité pendant mes cinq ans de boîte : fraises ou cerises se trouvaient dévorées à peine rosissantes ; les raisins n'étaient jamais trop verts pour les goujats que nous étions …. Au beau milieu du jardin trônait une mare passablement odorante où verdissait flegmatiquement une eau verte aromatisée et enrichie à la crotte de volaille . U jour en pleine récréation , le ballon s'en fut donc dans la zone ennemie : rapide inspection : personne en vue ! Hop un grand se laisse glisser dans la varappe familière ; malencontreusement une prise cède et voilà mon homme gigotant au beau milieu de la « botasse » comme un fragile coléoptère dans une goutte de rosée. Dire l'ovation qui accueillit au retour à l'étage au dessus demanderait les métaphores chères au vieil Homère . E t quelles odeur, mes amis ! De ses longs cheveux dégoulinaient deux lignes de gouttelettes parallèles d'une eau puante.Ne lui fallut-il pas encore , oh comble de l'humiliation, rencontrer sur le chemin du vestiaire l'étonnement amusé d'un professeur. : »Eh bien mon ami... qu'est ce qui vous arrive ? » L’intéressé, aujourd'hui un de mes respectables collègues, a peut -être laissé l'incident s'estomper dans sa mémoire , mais à jamais il reste gravé dans les nôtres , comme aussi ce mot « botasse » qui devait demeurer attaché à sa personne , contre son gré, bien sûr, comme tous les surnoms . Notes : ce jardin et cette « botasse » ont existes jusqu’à la construction du lycée actuel et les ballons allaient inévitablement finir au milieu des fraises et les mêmes aventures sont arrivées aux lycéens plus tard , la légende continuait... ce jardin correspond maintenant au restaurant scolaire en partie ,le mur existe encore .

© 2012-2018 - Amicale des Anciens de la Cité Scolaire de Belley   |   Partenaires   |   Mentions Légales   |   Contactez nous   |   Conception Mighty Productions
Demoussage - accessoires auto - facebook