Fond
Partager cette page Partager
///

HISTOIRE DE LA CITE SCOLAIRE DE BELLEY



HISTORIQUE


I- Le Chateau


L'E.P.S de 1898 à 1941


Après la guerre de 1871, la II I ème République laïque, démocratique et parlementaire eut comme objectif l’amélioration de la condition sociale de la population française.

L’École fut rendue obligatoire jusqu'à 12 ans par le ministre Jules Ferry qui se préoccupa particulièrement de la réforme de l'Instruction Publique en y appliquant les principes de laïcité , gratuité et obligation ( loi de 1881-1882) .

A Belley comme dans des milliers de communes , fut construit sur le promenoir un bâtiment qui abritait l'école primaire de garçons ainsi que des logements pour les Instituteurs.

Il fut très vite appelé « Le Château ».

On ajouta à l'école primaire une école primaire supérieure( E.P.S) devant recevoir les meilleurs élèves de l'enseignement primaire.

La lettre adressée par Monsieur l'Inspecteur d’Académie à Monsieur le Préfet de l'Ain , montre que les bâtiments terminés à la fin de 1885 étaient destinés en réalité à des activités d’Intérêt local.

Ils furent officiellement et définitivement à l'E.P.S en 1898.


EXTRAIT de la lettre de Monsieur l'Inspecteur d’Académie à Monsieur le Préfet de l'Ain en date du 8 février 1897


Monsieur Le Préfet,

Par délibération en date du 6 mars 1182 , le conseil Municipal de Belley vota la construction d'un immeuble devant servir à l'installation d'une école primaire élémentaire et d'une école primaire supérieure de garçons , avec internat.

La dépense était évaluée à 250 000F , et l'Assemblée municipale demandait à l’État une subvention de 125 00F.


Le conseil Départemental de l'enseignement primaire dans sa séance du 1er avril 1882, donna son approbation au projet et appuya la demande de subvention , formulée par le Conseil Municipal.


Par décision en date du 22 juin 1883 monsieur le Ministre accordait à la ville de Belley, pour le projet ci-dessus, une subvention de 120 000F.

L'édifice était entièrement terminé vers la fin de 1885.

L'école élémentaire de garçons y fut installée, mais l'école primaire supérieure ,à laquelle devait être consacrée la plus grosse partie de la subvention , n'a pas été créée.Les locaux destinés à cet établissement ont reçu une autre destination............


La structure prévue comptait une classe appelée « cours préparatoire » destinée à mettre à niveau les élèves venant du primaire, puis trois classes : 1ère , 2éme , 3éme année débouchant sur le « Brevet Élémentaire «  , « le Brevet d'Enseignement Primaire Supérieure » et préparant à des concours d'accès à certaines administrations, notamment à l’École Normale d'Instituteurs.


En 1898 une classe de 38 élèves et son professeur inaugura l E.P.S de Belley.

Dans les années qui suivirent les autres classes furent créées avec un personnel qui se spécialisa :

Le Directeur assurait l'administration et quelques heures de cours.

En 1903 14 élèves furent présentés au Brevet Élémentaire, 13 furent admis.

Plusieurs élèves et enseignants laissèrent leur vie à la guerre de 1914-1918 comme nous rappelle la plaque apposée dans l'entrée du « Château » au début des années 20 et transférée après démolition dans l'entrée du bâtiment des Maristes .

Le nombre des élèves augmenta rapidement. Dans les années 1930-1940 ils étaient environ 130 dont 70à 80 internes.

Les élèves bénéficiaient de l'internat fonctionnant sous l'autorité du Directeur et de son épouse qui se chargeait de la restauration avec un personnel restreint.

Beaucoup d'événements et de souvenirs ont marqué cette époque. Retenons en 1938 les festivités organisées pour le 40éme anniversaire de l'E.P.S avec la venue à Belley d’Édouard Herriot alors Président du Conseil.



LE COLLÈGE MODERNE , L’ÉCOLE D'AGRICULTURE et le LYCÉE MIXTE DE 1941 à 1969


Il n'est pas possible d'évoquer cette époque sans rappeler que la seconde Guerre Mondiale (1939-1945) et la présence en France de l'armée d'occupation nazie ont laissé dans le Bugey des marques indélébiles.

L'atmosphère de l'E.P.S (devenue Collège Moderne en 1941)avait changé, le milieu scolaire ne pouvait rester à l'écart des événements extérieurs. Ce sont ces changements que rappelle André Castelnau élève de l'établissement à l'époque.

Une colonie d'enfants juifs , dirigée par Sabine et Miron Zlatin vint s'installer dans le village d'Izieu, non loin de Belley en juin 1943.

Quatre de ces enfants furent accueillis à la rentrée scolaire au collège moderne , alors dirigé par Gaston Lavoille ;

Cinquante plus tard le 6 avril 1995 une plaque sera apposée dans le hall de la cité scolaire en souvenir de leur martyre et de la mort héroïque de nos anciens élèves.



En 1941 , la structure et le nom de l’établissement changèrent l'E.P.S fut remplacé par un établissement nouveau le Collège Moderne qui recevait les élèves de 6eme, 5eme, 4eme,3eme .

Cette dernière classe donnait accès au Brevet d’Étude du Premier Cycle (BEPC) ;

Jusqu'en 3eme les filles fréquentaient le «  Cours Complémentaire » installé dans les locaux de l'ancienne « Vieille Porte »

En 1953 une classe de seconde fut créée et la mixité instaurée.

La classe de première suivie en 1954 et les élèves du Collège Moderne passèrent la première partie du Baccalauréat, car à cette époque le Baccalauréat se passait en deux parties (fin de premières et fin terminale pour la seconde)


En 1961 la cité scolaire prit le nom de Lycée Mixte.


Parallèlement , en 1941 une école d'Agriculture fut crée à l'initiative d'un Bugiste Monsieur Martinand, Directeur des Services Agricoles de l'Ain.

Cette école fut annexée à l'E.P.S et placée sous l'autorité de son directeur : Monsieur Gaston Lavoille.

Les élèves du milieu agricole , titulaires à 14 ans du certificat d'études primaires fréquentaient l'établissement de novembre à mars.

Des artisans les initiaient en outre au travail du bois , du fer, à la vannerie et au greffage.

L e nombre d'élèves était de 15 à 20 pour chacune des deux années d'études,

Après la guerre de 1939-1945 l'enseignement agricole fut confié à des professeurs agricoles itinérants.

Sur proposition de Monsieur Charles Bailly directeur de l’École d'Agriculture la commune de Belley accepta de construire un centre d'enseignement Agricole qui entra en fonction en 1960( locaux actuel du lycée professionnel)

Il était situé rue du 133 Ri .Mais quelques années plus tard le centre d'enseignement agricole fut remplacé en 1972 par le Collège d'enseignement Technique (CET) crée sous la vigoureuse impulsion de Monsieur René Pradeilles , proviseur et de Monsieur Adam président des parents d'élèves.


Dans les années 60 le nombre d'élèves du Lycée Mixte avait augmenté ; le « Château » mal entretenu était devenu trop petit et peu fonctionnel.

Les conditions d'enseignements et d’hébergement des internes laissaient à désirer.

La Municipalité de l'époque avait pourtant demandé depuis plusieurs année que des travaux d'entretien soient effectués.

Elle avait aussi acquis des terrains destinés à une extension de l'établissement.

Mais ces différents projets traînèrent en longueur en raison de leur coût...... c'est alors qu 'en 1964 l'effondrement du plafond du réfectoire perturba la vie des élèves et des personnels. Des solutions de fortune durent être trouvées : la salle des fêtes de Belley fut transformée en réfectoire pour les demi-pensionnaires et les internes !


A la suite de ces perturbations fut tranchée la question qui se posait depuis longtemps : restaurer le Château ou construire des bâtiments nouveaux ?

Le conseil Municipal après consultations de toutes les parties concernées( Éducation Nationale, Service des ponts et chaussées) décida le 7 novembre 1966 la construction d'un Lycée neuf .

Jusqu'à l'ouverture des bâtiments nouveaux le Lycée fonctionna dans des conditions difficiles : nombreuses classes préfabriquées, classes de sixième installées au 2eme étage de l’École primaire de la Vieille Porte .

Élèves et personnels furent soulagés lorsqu'ils purent travailler à partir de septembre 1968 dans des locaux neufs .


La démolition du Château le 2 septembre 1969 après 84ans d'existence marqua la fin de cette époque.

Le Conseil Régional RHONE-ALPES et le Conseil Général de l’Ain ont financé les travaux du bâtiment des Maristes en 1989 et 1990 (remplacement des dortoirs par des salles de classes dont plusieurs sont équipées d'un réseau informatique) , les travaux du Lycée professionnel , l'agrandissement du Restaurant scolaire en 1994 , la mise aux normes de sécurité et la restructuration du bloc scientifique en 1996, la rénovation de l'internat ;

L’état par les Services du rectorat et de l'inspection Académique de l'Ain ,puis la Région Rhône-Alpes ont accompagné cette évolution en donnant des moyens en équipement et en personnel.

les années 2000 ont vu le nombre des élèves du Collège et du Lycée croitre et les locaux trop petits , la municipalité en place et le Conseil Général de l’Ain décide de construire un nouveau collège sur les terrains du Tanneur .

  Ce Collège est en cours de construction et devrait accueillir les élèves à la rentrée 2016 .



DATESÉVOLUTION DES BÂTIMENTS DATESÉVOLUTION ADMINISTRATIVE ET PÉDAGOGIQUE
06/03/1882Construction du « château » sur le Promenoir



1888Premiers cours saisonniers d'agriculture et de dessin industriel


1898Création de l'Ecole Primaire Supérieure de garçons


27/08/1941Cours agriculture et artisanat rural


17/11/1941L'EPS devient Collège Moderne


1953Ouverture du niveau Seconde


1954Ouverture du niveau Première
1960Construction d'un centre d'enseignement agricole (rue du 5eme RTM)1960Création d'un centre Enseignement Agricole ,l’École primaire se sépare du Collège Moderne de garçon ,Le Collège Moderne devient Lycée Mixte
1961La municipalité met à la disposition du lycée La Capucinière (bâtiment des Maristes) où s'installe l'internat



1964Ouverture d'une classe de seconde Économique et commerciale


1965Ouverture d'une classe de Première Économique et commerciale


1966Ouvertures des classes de CAP Aide comptable et sténo-dactylo transformées en 1968 en classes de BEP
1967 Construction du batiment externat lycée et du service de restauration (rue 5eme RTM) 1967 Ouverture de la classe de première G Ouvertures de deux classes de terminales A ET D


1968Création du CES (regroupement des classes du CEG et des classes de 1er cycle du Lycée) Ouvertures classes terminales B et G
2/09/1969Démolition du « Chateau »



1971Ouverture de la classe terminale C et G 3Ouvertures de 2 classes de CEP Mécanique Générale, Métaux en feuille et Métiers Féminins
1973Extension en L du bâtiment externat lycée pour abriter le premier cycle ,Construction du bâtiment de l'internat



1976 1er cours de formation en direction des entreprises, Création du CET annexé au lycée qui devient autonome en 1977Ouverture de la 1ere année du CAP ETC (employé technique de collectivité )


1977 Partition administrative du Lycée et du CES et naissance du Collège


1982Début de la rénovation du Collège


1987Ouverture du Cycle technologique 4 ème T et 3eme T


1989Le CES s'appelle désormais « collège du Bugey « 


1990Ouverture des classes de BTS
01/02/1993Inauguration du bâtiment restauré des Maristes



1996Réorganisation du Collège en 3 cycles :adaptation, central et d'orientation


1998Le Lycée et le Lycée Professionnel s'appellent désormais « Lycée du Bugey »
2014-2015Projet collège sur le « site du tanneur »
en cours de construction













HISTORIQUE DES CHEFS D'ÉTABLISSEMENTS : DIRECTEURS-PROVISEURS-PRINCIPAUX

SURVEILLANTS GÉNÉRAUX , CONSEILLERS PRINCIPAUX ÉDUCATION,

INTENDANTS ÉCONOMES ,


Mesdames , Messieurs


LYCEE

COLLEGE

Jean MYARD19081909René MORISOT19771979
M. DUMOND19091929Jean-Pierre BONNAL19791991
M. DERAMONT19291937Gilles BAL199120..



AUGER Dominique principale




Mr FAKROU principal adjoint







Gaston LAVOILLE19371955ASSISTES DE

André DELETANG19551957M SAUNOIS

Georges LORIOL19571962L COLOMB

Georges GRAU19631966R MORISOT

René PRADEILLE19661974J MAILLET19701999
Andrée TOUCHE19741977S FROMOND




H GUILLOUT19992010
Rémy BUFFAT 19771983C RAUCOULES

Michel PARCOLLET19831987N SIBERT

Louis SANYAS19871992C GENEST




Mr FAKROU principal adjoint



















Hugues MACE19921994Surveillants Généraux puis Conseillers Principaux d’Éducation

Jean- Pierre BONIFAY19941999M. METERY19611964
Gilles BAL19992000G .LAJUGIE19641969
Jacques LAPREE20002006A .BARTHALAIS19651970
Pierre ROMEYER20062009R .BUSSY19681974
Patricia BUER20092013G. MAILLET19701996



JL. DANGLAS19741978
Gilles FLAMENT proviseur2013
A .TRACOL19781979
Thierry SAVARIN proviseur adjoint

AM .FAVRE19791981



A .MACHON19812011
INTENDANTS- ECONOMES

T .FOUARD19821987
G PASQUIER19571961J .GASTON19871992
Max SIMONNEAU19611994S VUILLEROD 19921994
P DEGUINES 19942003P .RARAUD1994
Gerald BEISSIER2003
P .BERG19981999



C. PROVENZANO19961998



Frank CHOLAT-NAMY lycee2000



Zorh SEMLALI lycée




Fanny DALOUX collège




Karine LEON college


AMICALE DES ANCIENS ELEVES


Henri BEARD fut le fondateur de l'Amicale des Anciens Élèves, Né en 1886 il fit partie de la promotion 1898-1901, Son attachement à la « SUP « fut aussi constant que total .Il n'est donc pas étonnant qu'il prît l'initiative en août 1930 de lancer la création de l'Amicale et d'en installer le premier bureau fonctionnel .Il en reste à la tête jusqu'à son décès le 14 mai1955.


Louis BOURCELLIN lui succéda à la présidence de l'association, Homme de terrain il poursuivit avec infiniment de talent l’œuvre de son prédécesseur en intervenant efficacement auprès de tous les pouvoirs publics pour la construction du futur lycée aidant et soutenant Mr LAVOILLE chef d'établissement,

Ce n'est pas sans nostalgie qu'il assiste à la démolition du « Château »

Désirant laisser la place à « un plus jeune » il démissionne de la présidence le 1er décembre 1966 pour devenir président d'honneur jusqu'à sa disparition le 11 mai 1979,


Georges MORNIEUX présida jusqu'en octobre 1975,

il constitua un bureau doté de « jeunes anciens «  ainsi qu'en témoigne la lettre authentifiée à la sous préfecture en ce 1er décembre 1966,


En octobre 1975 Charles BAILLY fut élu . Lui aussi s'appliqua à suivre le chemin tracé par ces prédécesseurs durant 23 ans à la tète de de l'amicale ,


André CASTELNAU fut élu en 1988 , pris une part active à la commémoration du centenaire de la Cité Scolaire et continua son action en faveur de l'école laïque et républicaine,


C CAVALLERO lui succéda jusqu'à l'élection d' Annie PUTHOD -VARNAY ,

André PAGET longtemps Trésorier a été nommé cette année Président d'Honneur .

THIERRY FOUARD  sera président de 2012 jusqu' en décembre 2015.

Actuellement  c'est Jean-Paul MOLLEX  qui est président .


l'Amicale a eu pour but de rassembler les anciens élèves, de regrouper les promotions, de provoquer des rencontres,  de collectionner les souvenirs et aussi apporter son soutien à l'école laïque, aux élèves et à leurs familles ,

Son action s'est matérialisée, notamment par la distribution des prix autre autrefois ,  actuellement par sa participation à des actions éducatives , culturelles ou de préventions dans les différents établissements de la cité scolaire.



© 2012-2018 - Amicale des Anciens de la Cité Scolaire de Belley   |   Partenaires   |   Mentions Légales   |   Contactez nous   |   Conception Mighty Productions
Demoussage - accessoires auto - facebook